Les sorties de la saison 2013-2014

La rentrée au club de plongée PCP est déjà bien remplie : pas moins de trois sorties sont organisées par le club !

Le club organise une sortie en Bretagne du vendredi 27 septembre au dimanche 29 septembre. Au programme, 4 plongées à Saint-Quay Portrieux avec le Narco Club. Belles sensations garanties !

Dimanche 29 septembre, le club participera à la descente de l’Aisne à la nage à Soissons dans le cadre du festival Soissons en Sc’Aisne. Deux parcours de 3,5km et de 5 km sont proposés. A l’arrivée, un pique-nique convivial sera organisé au bord de l’eau.

Enfin, du 6 au 11 octobre, le PCP organise une sortie à Marseille avec le club L’atelier de la mer. 9 plongées en rade sud de Marseille attendent les plongeurs sur l’archipel de RIOU, l’ile de Planier et l’archipel du Frioul.

La suite des sorties de la saison sera programmée en fonction des attentes des membres.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter.

Les baptêmes

Pourquoi ne pas passer votre baptême de plongée avec le PCP ?

A n’importe quel moment dans l’année et sur rendez-vous, les moniteurs du club vous accueillent le lundi à partir de 20h15 à la piscine Dauvin pour vous faire passer votre baptême de plongée.

Venez découvrir les sensations que procurent la plongée, vous familiariser avec le matériel et la communication sous l’eau.

Le baptême est gratuit et sans engagement. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Le PCP au coeur du tissu social du nord et de l’est de Paris

Au cours de la saison 2012-2013, le club du PCP s’est attaché à participer au tissu social et au rayonnement des arrondissements du nord et de l’est de Paris en assistant aux événements suivants :

 

  • Journée portes ouvertes à la piscine Dauvin (Paris 18e) le 30 septembre 2012 : 50 baptêmes de plongée réalisés gratuitement avec les bénévoles des clubs Leo Mare, les Plongeurs Parisiens (CPP) et les Plongeurs Cinéastes Parisiens (PCP),

baptemes 2012

  • Conférence « Abysses : richesses & fragilité » à l’Institut Océanographique de Paris le 14 novembre 2012,

Conférence les abysses

  • Salon de la Plongée du 11 au 13 janvier 2013,

salon de la plongée

  • Vœux du Maire du 18eme arrondissement en présence du Maire de Paris le 17 janvier 2013,

voeux du maire du 18è

  • Conférence du Comité national olympique et sportif français le 2 avril 2013.

CNOSF

Retour sur la sortie en Bretagne du 7 au 9 juin 2013

Sept plongeurs et deux encadrants du club se sont retrouvés à Erquy les 8 et 9 juin derniers.

2 jours, 2 nuits, 4 plongées, des homards en pagaille et quelques bolées de cidre plus tard, ils sont revenus à Paris avec l’envie d’y retourner !

L’eau était fraiche (13°C) mais les sites et les sensations en valaient la peine.

Pour les tous jeunes diplômés du niveau 1, ces quatre plongées en milieu naturel ont permis de valider leur niveau 1. Quant aux plongeurs qui préparaient le niveau 2, cette sortie a permis d’effectuer des plongées techniques et d’orientation en milieu naturel nécessaires à la validation du niveau 2 de plongée.

Le PCP a fêté ses 50 ans cette année à la Plage

Le PCP a dignement son jubilé à la suite de l’Assemblée générale du 25 mai dernier.

Où donc ? A la Plage on vous dit : belle salle du quai de l’Oise, face au Parc de La Villette, à la cuisine délicieuse et à l’accueil sympathique.

Tout le monde a apprécié. Au programme il y avait apéritif, projection d’un film inédit, diner, gâteau d’anniversaire, champagne, remise des diplômes aux plongeurs du club, tombola, nombreux lots gagnés, soirée dansante.

Un moment très convivial qu’ont pu partager les membres du club, leurs familles et amis.

Le PCP a 50 ans !

C’est un fait, le club des Plongeurs Cinéastes Parisiens a été créé en 1963. Il a fièrement traversé cinquante ans de formation de plongeurs de tous niveaux et de promotion des activités subaquatiques sans prendre une ride, fidèle à l’esprit insufflé par ses fondateurs.

Conformément à ses statuts l’association vise tous les publics, sans distinction d’âge, de condition physique ni d’origine sociale. Ses principales valeurs sont les suivantes :

  • Le désintéressement des encadrants et le recours au bénévolat dans toutes les activités.
  • La convivialité́ et la pratique en famille (impliquant conjoints et enfants des membres actifs).

Mais le PCP c’est aussi un Projet Associatif, une tarification modérée et modulée en fonction des ressources (étudiants, chômeurs,…) et une participation active au tissu social et au rayonnement des arrondissements du Nord et de l’Est de Paris.
Bref, en s’adaptant aux exigences de l’époque tout en restant fidèle aux valeurs de ses fondateurs, le PCP trace sa route, maintient le cap et se donne les moyens pour l’avenir.

Plongée et pique-nique à Torcy

2 mois après la première expédition à Torcy, Nicolas, sous prétexte de vouloir nous transmettre ses connaissances au cours d’une plongée technique, a souhaité s’assurer de la santé de l’écrevisse qu’il avait trouvé très «engourdie» en février…

Verdict de la bouche de l’intéressé : « après vérification, l’écrevisse était bien crevée ! »

La sécurité surface, entièrement à la charge du club, a été assurée par Aïcha. La bouteille d’oxygène et le bloc de sécurité étaient en place.
5 plongeurs en eau froide (7°C) : Valérie (1ères bulles), Sébastien, Olivier, Nicolas et Laurent.

Sortie au barrage de l’Eau d’Heure en Belgique : de la neige, des frites et de nouveaux amis

Un week-end en Belgique pour 3 gouglouteurs du PCP, trois courageux qui y ont cru, malgré l’hiver persistant : Nicolas, Valentin et Jean-François. Et ils ne le regrettent pas.

La province Belge francophone de Namur offre, à 3h30 de voiture de Paris, plusieurs sites de plongée en eau douce bien aménagés.

Dans le froid de l’air et de l’eau (2° puis 5°), malgré la neige et la boue (à travers laquelle le tout-terrain de Nicolas a transporté la palanquée) ou l’accueil glacial du tenancier du club-house du lac de Plate Taille, la sortie chez nos cousins les Belges s’est confirmée chaleureuse, utile et peu onéreuse pour les deux jeunes plongeurs ainsi que le moniteur expérimenté armé de son nouvel ordi/compas inversé et en habit « quart-étanche » (alors que les apprentis se contentaient de combis humides et de ruban adhésif aux extrémités).

Il y a eu de vraies bonnes surprises : une ferme fortifiée-auberge à Laneffe, tenue par une veuve de caractère, des bières locales (sans alcool pour Valentin) et des sites de plongée pittoresques, dont celui testé et approuvé le dimanche, à Vodelée. Cette ancienne carrière de marbre présente des fonds atteignant les 40 mètres, jonchés d’épaves en tous genres (du petit voilier au char, en passant par le jet ski et des miroirs) et peuplés de poissons (notamment de gros esturgeons et carpes). A défaut de réservation, les trois PCP ont pu y plonger en se faisant passer pour des « Flibustiers », un club de plongeurs belges et du « Grand duché » avec qui Nicolas et Valentin, heureux de remettre leur combi mouillée par ce froid, ont aussi partagé une plongée l’après-midi.

Pour l’hébergement, nous avons choisi la Ferme Château de Laneffe : bon accueil, on garde l’adresse pour la prochaine fois. Notre destination était le Lac du Barrage de la Plate Taille (faisant partie des lacs de l’Eau d’Heure) sur la commune de Cerfontaine.
Nous avons aussi visité les différents sites tout proches :
– La carrière de Villers
– Deux-Eglises, également sur la commune de Cerfontaine,
– La carrière de La Croisette, à Vodecée, sur la commune de Philippeville,
– La carrière de Roche Fontaine, à Franchimont, sur la commune de Philippeville,
– La carrière de Vodelée, toujours sur la commune de Philippeville,
Aucun de ces plans d’eau ne ressemble à un autre et c’est le site de Vodelée qui nous a séduits et sur lequel nous avons effectué les deux plongées du dimanche. Nous avons même sympathisé avec le club ‘Cercle Subaquatique Arlonais, au point que nous avons déjeuné ensemble et mixé les palanquées.

Eau limpide, poissons et objets insolites à gogo, organisation cadrée et bonne ambiance = journée inoubliable.

Plongée mémorable à Torcy

« Quitte à avoir froid et être mouillé, autant être habillé en conséquence ! »

Telle est la réflexion qu’ont dû se faire (uniquement pour arriver à se motiver) les 3 glouglouteurs assez fous pour aller plonger à Torcy en ce dimanche neigeux alors que d’autres faisaient de la luge à côté…

Voici la journée vue par 2 de nos survivors :

« Cette journée s’est déroulée impeccablement : le rendez-vous Place Stalingrad, le co-voiturage jusqu’à la base nautique (30 minutes de trajet environ), la tête du responsable UCPA en nous voyant (malgré nos échanges téléphoniques il ne croyait pas que nous allions réellement venir et nous a traité de fous), mon père qui nous a accompagné pour le reportage photos et qui nous a également dispensé café bien chaud et cookies, mon thermos de thé sucré qui a régalé les amateurs de thé (il y en avait aussi), les randonneurs incrédules en nous voyant tandis que la majorité des visiteurs de la base s’adonnait à…la luge…
Des petits réglages au niveau de l’équipement ont permis une exploration de 20 mn jusqu’à 10,5m de profondeur, quelques toutes petites bestioles à pattes ou à nageoires, une écrevisse un peu engourdie par le froid (je n’ose pas dire crevée, j’aurais juré l’avoir vu bouger).
À déplorer 2 ordinateur UVATEC en grève, sans préavis, un peu frileux je pense. Il va falloir que j’investisse un peu.
Ah ! J’oubliais, après plusieurs minutes de recherches de mon téléphone, je l’ai retrouvé dans ma poche : voilà un iPhone qui a officiellement fais une plongée à -10m (sous ma combi étanche). »
Nicolas, Président

« Super plongée très exotique sous la neige, tandis qu’à coté de nous glissaient quelques skieurs. Heureusement que Nicolas était là avec ses précieux conseils et sa bonne humeur, surtout pour nous aider à descendre à 10m, sous-lestés que nous étions avec nos combinaisons de 7mm avec sur-vestes.
Pour le reste, je confirme les observations de Nicolas et la sensation de froid pas aussi déplaisante que ce que j’avais imaginé. Cela valait vraiment le coup, si si ! »
Antoine, Survivor 1

 

Torcy 006